•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

La cure de raisin est plébiscitée en détox et c’est justifié : elle est parfaite pour drainer et nettoyer le corps des toxines accumulées et reprendre pied après des excès. L’alimentation moderne, trop riche, trop raffinée, pleine de pesticides et d’additifs variés nous déséquilibre et passer régulièrement par une phase de nettoyage, que ce soit par le jeûne ou une diète permet de mettre le corps au repos et enclenche un processus d’élimination et de régénération. Même les personnes à l’hygiène de vie impeccable passent par ces cures pour leurs merveilleux résultats sur la vitalité et la peau, c’est dire !   

 

 

Si tu te sens fatigué.e, si ton estomac ou tes intestins te font des misères, si ton immunité est en berne, si tu as accumulé quelques kilos ou as tendance à prendre du poids, la détox de raisin est une bonne idée.

 

Bien mieux qu’un régime, la cure de détoxification au raisin nettoie l’organisme en profondeur, allège la balance et permet, pourquoi pas, de repartir sur un bon pied avec de meilleures habitudes alimentaires.

 

 

La détox, un cadeau pour l’organisme  

Bon. Tu le sais, tu le sens : ton corps te dit qu’il a besoin de repos, qu’il lui faut ralentir car ces derniers temps ton alimentation n’a pas été au top. Ton teint est un peu brouillé, quelques boutons sont apparus, tu te sens moins en forme, les toxines se sont accumulées.

 

La détox est le meilleur moyen d’aider le corps à éliminer toutes ces toxines, de manière douce et naturelle.

 

Je débute en même temps que j’écris cet article ma propre cure de raisin, sur 3 jours. Je me réjouis de partager mon cheminement détox, et de te raconter aussi cette expérience sur YouTube (pense à t’abonner à ma chaîne pour ne rien rater de mes prochaines vidéos !).

 

Faire une détox, c’est en fait donner le temps à l’organisme de trier ses déchets, en quelque sorte. Un peu comme si on traitait tous les dossiers en retard, tu vois l’idée ? On limite les apports à un minimum pour ne plus le surcharger et lui laisser tout l’espace pour travailler. Il va pouvoir mobiliser son énergie sur l’évacuation des toxines : on parle de nettoyer autant les toxines liées à la consommation d’alcool, de cigarette, de médicaments, que tous les pesticides qui se sont accumulés, les additifs (voir l’anecdote qui fait frémir sur ce sujet juste en dessous), les métaux lourds introduits par le poisson, les hormones et antibiotiques de la viande et des produits laitiers (sans parler de leurs effets sur le corps, qui sont un autre débat), les protéines du gluten et d’autres encore.

 

A titre anecdotique, la directrice d’une école de naturopathie de Bruxelles m’a relaté sa conversation avec un croque mort : ça fait un peu frémir, mais j’ai appris que nos pauvres corps sont tellement pleins de “conservateurs” accumulés au cours de nos vies via notre consommation de produits industriels bourrés d’additifs, qu’à notre décès… euh… comment te dire ?!… On reste intact. Il faut injecter de nouvelles substances pour que le travail naturel se fasse. C’est un nouveau problème qu’ont les croque morts, apparu il y a une vingtaine d’années. Brrr. Si ça ne donne pas envie de faire une détox, ça ?!…

 

L’organisme va donc aussi profiter de cette détox pour rétablir son équilibre acido-basique. Notre alimentation est en effet souvent beaucoup trop acidifiante, ce qui a des effets inflammatoires sur notre peau, nos articulations et nos organes. Lui donner l’occasion de se rétablir n’est donc pas du luxe, mais un véritable cadeau à se faire. Enfin, la cure a l’autre avantage de mettre le gluten à l’écart de nos intestins, qui se réjouiront de ce repos eux aussi pour un temps, à moins que cette paix du ventre ne t’invite à réfléchir plus avant au sujet et à prendre les mesures qui te sembleront les plus adaptées pour toi 😉

 

Même si la détox n’est pas la réponse à tous nos problèmes, elle présente l’avantage d’être un moyen de prendre soin de soi, de prendre soin de ce corps dont on oublie souvent que nous ne sommes que locataire – c’est notre première maison – et qui a besoin de notre aide pour bien nous porter dans nos objectifs de vie.

 

 cure 3 jours raisin detox

 

Choisir sa forme de détox

Les formes de détox sont variées et chacun.e peut la choisir selon ses affinités et ses goûts. On peut ne consommer que des fruits, seulement des légumes, combiner les deux, ou choisir la détox aux jus. Suivre une alimentation végétarienne, ou végétalienne pour aller encore plus loin. Ne consommer qu’un seul aliment frais et de saison, comme des pommes, du raisin, ou choisir par exemple du riz complet : on parle alors de monodiète.

 

La détox varie selon son choix d’une journée à 7 jours, et ces cures monodiète sont plutôt faciles à mettre en place dans la mesure où peu de préparation est nécessaire. Il suffit de s’y préparer son corps au préalable quelques jours en amont, tout en douceur, en diminuant son alimentation.

 

Ces cures sont merveilleuses pour éliminer en sollicitant particulièrement tous nos organes d’élimination, qu’on appelle émonctoires. Ils sont au nombre de 5 : le foie, les reins, les intestins, les poumons. Il en manque un : lequel ? On l’oublie souvent mais la peau, on ne le dira jamais assez, est un organe d’élimination majeur.

 

En combinant une cure détox avec une activité physique douce et légère, on se donne les moyens de se régénérer. Nos cellules soufflent, récupèrent, et fabriquent du neuf. La vitalité revient très vite, le poids se régule, et bien souvent quand on l’a testée, on y revient ! C’est un allié minceur indéniable, avec le jeûne intermittent dont je parle souvent.

rincer le raisin cure détox

Les atouts de la cure de Raisin : comment se détoxifier en 3 jours

Je parle ici de la détox au raisin : c’est une monodiète parfaite pour la saison. Concrètement, il s’agit de ne consommer que cet aliment pour une durée de un à trois jours, voire davantage pour les plus téméraires (j’ai deux amies qui font chaque année en septembre leurs trois semaines de raisin, avec des résultats santé, vitalité, belle peau, absolument remarquables, coucou à elles !).

 

Pourquoi le raisin ? C’est un fruit dont les vertus sont multiples. Source d’énergie et de vitalité, il est gorgé de vitamine C et B, de calcium, potassium, fer, magnésium, et de manganèse. Ses effets sur les fonctions nerveuses, musculaires et même cognitives (le moral au top !) sont reconnus. Ses pépins (qu’il ne faut pas oublier de croquer), très riches en polyphénols, sont plus actifs que la vitamine E : le raisin a ainsi une puissante action antioxydante (= anti vieillissement), et renforce le collagène et l’élastine de la peau.

 

Mais ses vertus protectrices agissent par ailleurs à tous les niveaux : il agit aussi sur le système cardiovasculaire, limite le cholestérol et renforce les vaisseaux sanguins. C’est LE fruit du tonus et de la santé par excellence. Le meilleur choix, à mon avis, pour une monodiète, car il est complet, énergisant, dynamisant, détoxifiant et régénérant. Il évite les carences, et au contraire nous fait profiter de tous ses bienfaits. Si la cure uvale (c’est le nom savant de cette cure !) était autrefois particulièrement prisée des Arabes, Grecs et Romains, ce n’est pas sans raison, et c’est une très bonne chose qu’elle soit à nouveau sous le feu des projecteurs.

 

cure de raisin insomnie

Une solution contre les insomnies

Le raisin peut également avoir, selon sa variété, une teneur élevée en mélatonine, qui est l’hormone régulatrice du sommeil (c’est le résultat d’une enquête réalisée auprès de curistes, qui ont vu leur sommeil revenir avec cette cure). Le Cabernet n’en contient que très peu, alors que le Nebbiolo ou Croatina en ont un taux élevé.

 

Comment faire pour en profiter ? La meilleure solution est, idéalement avec un extracteur de jus et bien sûr la bonne variété de raisin, de se concocter un verre de jus frais juste avant d’aller dormir. Eviter évidemment autant que possible les jus industriels qui ont perdu leur intérêt nutritionnel !

 

 

Peau lumineuse et régénérée, acné réduite

Les sels minéraux contenus dans le raisin que sont le fer, le magnésium et le potassium favorisent l’oxygénation des cellules. Grâce à l’action combinée de l’élimination des toxines et de la régénération cellulaire, la peau se régénère et devient resplendissante. C’est une véritable merveille pour le teint !

 

 

Atout minceur, atout vitalité

L’index glycémique du raisin blanc est assez bas (53 en ce qui concerne le raisin blanc), et il est évidemment pauvre en graisses. Très complet comme je l’ai dit plus haut, il est en première ligne pour augmenter la vitalité en apportant une énergie suffisante à notre organisme.

la cure de raisin choisir

 

Le raisin lutte contre la fatigue

Les vitamines, particulièrement la vitamine C qu’il contient, sont une force lorsqu’il s’agit de lutter contre le rhume et remonter ses défenses immunitaires avant l’hiver. La vitamine C permet par ailleurs d’augmenter et faciliter l’absorption du fer présent dans le raisin, et protège les cellules des dommages causés par les radicaux libres.

 

La vitamine B2 qu’il contient, joue également un rôle important dans la croissance, mais aussi dans la protection des parois du tube digestif. Notre organisme n’étant pas capable de la stocker, on ne l’y trouve qu’en toute petite quantité, ce qui fait du raisin une heureuse initiative santé. Tout comme la vitamine B6, dont l’action réduit la fatigue en participant au métabolisme énergétique et au système immunitaire.

 

 

Comment s’y prendre pour faire une cure détoxifiante de raisin ?

Le meilleur moment, la saison des raisins

Si je dis que l’automne est le meilleur moment pour entreprendre cette cure, c’est parce que c’est tout simplement la saison du raisin. C’est là qu’il sera le meilleur, car cueilli à maturité : une fois coupé en effet, le raisin s’arrête de mûrir.

C’est aussi le meilleur moment pour le corps. En automne par excellence, se prépare l’hiver, et il est bon d’y préparer son corps aussi. La lumière baisse, et c’est le bon timing pour renforcer ses défenses immunitaires afin de s’éviter autant que possible les petits maux qui accompagnent le froid, rhumes et états grippaux. Faire le plein d’énergie, de vitamines et de vitalité n’en sera que bénéfique.

Pour conserver le raisin, le meilleur endroit est le bac à légumes du réfrigérateur, où leur durée de conservation va jusqu’à 5 jours environ. Leur saveur sera meilleure s’il est sorti environ 30 minutes avant dégustation, les arômes n’étant plus atténués par le froid.

detoxification raisin

 

Préparer son corps et son mental à la détox

Quelques règles simples permettent de mettre en œuvre cette belle décision. Préparer son corps, préparer son état d’esprit sont des étapes incontournables qui permettront l’aboutissement de la cure et sa réussite, et c’est la première règle à appliquer.

La deuxième règle est que la cure de détox doit être entreprise dans des circonstances qui le permettent, sans pourtant attendre indéfiniment « le bon moment » car celui-ci peut traîner en longueur.

La troisième règle, c’est d’être suffisamment préparé.e psychologiquement, suffisamment déterminé.e à aller au bout : car arrêter en route est dommage et conduit à se dévaloriser inévitablement. Il y aura toujours une tentation quelque part, un dîner imprévu, le goûter des enfants, et être prêt.e à y faire face en ayant un mental fort, décidé à se faire du bien pour cette période librement choisie fait toute la différence. Savoir prendre du temps pour soi, pour ralentir un peu éventuellement et être à l’écoute de ce qu’exprime le corps est agréable, et se placer en priorité en sentant que l’on s’occupe de soi fait un bien fou à l’estime de soi.

Enfin, la quatrième règle et non des moindres est de préparer son corps à la détox. Si tu commences une détox en ayant fait un gueuleton la veille, avec des plats lourds, riches, gras et sucrés, ton corps va avoir un choc.

Pour commencer tout en douceur sans brutaliser son corps, je conseille à trois jours d’arrêter déjà le sucre toutes ses formes industrielles (gâteaux, chocolat etc.), l’alcool et le café autant que possible. Passer au thé vert (il en existe beaucoup aux fruits, qui sont délicieux) rempli d’antioxydants. L’avant-veille, ne plus consommer de céréales raffinées telles que riz blanc, pâtes et pain blanc, et arrêter les protéines animales, viande et laitages.

La veille de la cure sera consacrée aux légumes et fruits, crus ou cuits, aux noix, en évitant les céréales et les légumineuses.

 

la cure de raisin choisir

Choisir son raisin

Il est évident que comme le raisin sera ton seul aliment pendant ces quelques jours, il faut le choisir de bonne qualité ; il sera donc bio, c’est quand-même le minimum pour ne pas surcharger l’organisme de toxiques alors que tu cherches à t’en débarrasser !

Le choisir mûr est également important car il sera davantage chargé de vitamines et sera plus digeste.

Au niveau de la quantité à consommer, personnellement j’achète 6 kg pour une détox de 3 jours, ce qui fait une moyenne de 2 kg par jour, avec un peu plus le premier jour et un peu moins le troisième jour. Il vaut mieux avoir le stock chez soi avant de commencer, pour ne pas manquer et risquer de toucher à autre chose dans ses placards. La variété est un plus, si tu trouves plusieurs variétés à mixer, ça permet de profiter des bienfaits que chacune a à offrir.

Penser à bien laver le raisin, très longuement s’il n’est pas bio afin d’éliminer les pesticides au maximum.

Le raisin étant riche en eau, on peut aussi oublier de boire. Il faut penser à s’hydrater ! Tisanes, eau, c’est selon les préférences de chacun.

 

 

Commencer la cure détox, quoi attendre

Le premier jour, on se sent bien en général. Le petit ventre s’aplatit déjà, la détermination est au top.

Le deuxième jour, c’est un peu plus difficile et c’est là que la préparation qui aura été faite au préalable aura tout son intérêt pour que le corps accepte de passer en mode « diète » plus ou moins facilement. On peut se sentir un peu fatigué.e, ressentir la faim et c’est tout à fait normal dans ce processus de nettoyage. Le corps s’auto-régule et commence à puiser sur ses réserves.

A l’origine, notre corps est fait pour vivre selon les saisons, des alternances de périodes d’abondance et de famine où il s’auto-alimente grâce au stockage de ces périodes-là. Il passe en fonction « économie d’énergie ».

Quand ton corps aura accepté ce mode « je puise dans mes réserves », la fatigue passe et c’est souvent le troisième jour que l’énergie et la légèreté reviennent ;

Ce qu’il faut absolument garder en tête, c’est que nous sommes tous différents : personne ne réagit de la même façon et c’est particulièrement important de le prendre en compte. Il faut donc être vraiment attentif.ve à ses sensations personnelles !

Moi, je reste tranquille et je fais un peu d’étirements au sol, je médite et si je m’en sens le courage je fais un tour dehors mais dans l’ensemble je me consacre ces trois jours en mode cocooning.

 

 

Après la cure, recommencer à manger

Là, c’est le moment où ça se corse. Tout.e à ton enthousiasme de t’être délesté.e d’un ou deux kilos, tu peux recommencer à manger trop vite, et reprendre du poids à la vitesse de l’éclair, voire même te retrouver avec davantage qu’au départ. Il faut faire les choses calmement.

L’idéal est de faire la phase préparatoire, mais à l’envers, sur 3 jours aussi, afin de ne pas brutaliser l’organisme et les intestins. Réintroduire d’abord d’autres fruits et des légumes, puis des céréales et légumineuses, et les autres aliments progressivement. Pourquoi d’ailleurs ne pas en profiter pour ne pas réintroduire certains toxiques, comme l’alcool et le sucre raffiné ?

 

 

Attention aux diabétiques

Cette cure est réservée aux personnes sans problème de santé particulier. Le sucre contenu dans le raisin (raisin rouge notamment) ne conviendra pas aux diabétiques car ce sera le seul aliment consommé sur plusieurs jours. Les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que les enfants devront également l’éviter.

Dans tous les cas, avant d’entreprendre une démarche bouleversante pour le corps telle qu’une détox, un jeûne ou une diète, et cela particulièrement en cas de maladie, il vaut mieux demander l’avis de son médecin. Pourquoi pas, d’ailleurs, compléter cet avis par un.e naturopathe, qui a une grande habitude de ce genre de cure.

Commencer doucement, se fixer un objectif d’une journée, deux ou trois maximum si c’est la toute première fois est une démarche de bon sens, qui permet d’envisager sereinement d’aller plus loin une prochaine fois.

Ce qu’il est possible de faire aussi, en mode plus doux, c’est de se fixer une période d’un ou deux mois pendant laquelle tu passes en monodiète raisin un jour par semaine. Ou même un repas par jour pendant une semaine ou deux.

Dans tous les cas, rester à l’écoute de son corps est la meilleure garantie du succès !

N’hésite pas à me laisser ton retour d’expérience sous cet article, c’est toujours passionnant d’échanger et d’en apprendre davantage. Et puis, si tu penses qu’une cure détox est une chouette expérience à vivre pour se régénérer et nettoyer son organisme, pense à partager l’article aussi 😉

 

Bientôt disponible, la version vidéo de cet article. Pour me retrouver “en vrai” et en être averti(e), rends-toi sur ma chaîne YouTube et abonne-toi !

 

 

Joyeusement, xoxo 😉

 

Claire ♥

 

  • 6
    Partages