Les partages m'aident beaucoup, merci !

RETROUVEZ LE BILAN VIDÉO

DE CE DÉFI EN FIN D’ARTICLE !

Comment maigrir rapidement ? Il n’existe qu’une seule méthode suffisamment sûre et éprouvée qui le permette tout en améliorant en même temps la santé : le jeûne. Adossé à une alimentation végétale sans sucre et sans gluten, j’ai décidé de m’y défier en jeûnant 1 jour sur 2 pendant 30 jours pour vous encourager dans cette merveilleuse voie de bien-être.

 

Comment maigrir rapidement, c’est une question que nous nous sommes toutes posées un jour ou l’autre. Qui n’a pas rêvé d’avoir une baguette magique pour transformer en un clin d’oeil ce corps dans lequel nous nous sentons parfois si mal ? Vous. Moi.

Dans cet article, je vais vous détailler comment je vais faire pour perdre du poids rapidement, et comment vous pouvez vous en inspirer (évidemment, en ayant pris soin de consulter votre médecin au préalable). Ce partage d’expérience n’est qu’un partage et ne prend en compte que mon expérience personnelle : il peut ne pas être adapté à votre physiologie ou votre état de santé. Il convient de le considérer donc à la hauteur de ce qu’il est.

Nous savons bien que la magie ne peut rien pour nous en termes de perte de poids. Pourtant, et si je vous disais qu’il existe une méthode dont on parle de plus en plus dans la blogosphère, qui rend les choses possibles au delà de vos espérances ?

J’ai une confidence à vous faire, cette méthode n’en est pas une. C’est en réalité plutôt un véritable mode de vie à adopter définitivement pour ne plus jamais grossir et stabiliser son poids. Quelque chose de si simple, de si ancestral, de tellement inscrit dans nos gênes que notre corps le reconnaît. Quelque chose de si naturel et évident que tous ceux qui l’ont essayé, ne reviennent plus jamais en arrière.

Je veux bien sûr parler du jeûne. Vous êtes dubitative ? Alors je vous invite à aller lire l’article complet que j’ai écrit sur ses avantages. De même que je vous encourage à lire le livre particulièrement documenté de Yéléna C. Kentish, “Le pouvoir du Jeûne : Maigrir, Guérir, Rajeunir”. C’est une pépite !

Première fois ici ?

Je m’appelle Claire Joyeux. Ce blog existe parce que je ne pouvais tout simplement pas garder pour moi toute seule les méthodes qui ont magnifiquement fonctionné pour perdre 52 kg et sortir de la tristesse, lorsqu’en 2015 je me suis transformée complètement. Légère des pieds à la tête je suis, et j’ai envie que vous deveniez aussi !

 Au delà de cela, j’ai eu envie de vous montrer concrètement, dans la vraie vie, ce que le jeûne apporte, d’un côté.

De l’autre, comme le jeûne n’est qu’une partie de l’équation, il me semblait crucial de l’adosser à une hygiène alimentaire impeccable. Car jeûner en faisant parallèlement n’importe quoi peut convenir à certains pour équilibrer les excès (et c’est d’ailleurs dans ce cas la meilleure chose à faire). Mais ce n’est pas un exemple à suivre.

J’ai donc décidé de me défier moi-même avec une alimentation ultra clean adossée au jeûne, et de vous partager mon expérience et les résultats que j’obtiendrai.

Continuez à lire cet article, je vous explique tout en détails !

 

 

comment-maigrir-avec-le-jeune-intermittent

6 bonnes raisons de me mettre au défi

Il arrive toujours un moment où on prend LA décision, n’est-ce pas ? La vie étant ce qu’elle est, avec ses aléas, ses hauts et ses bas, il arrive que peu à peu à notre insu, la situation évolue vers une nécessaire reprise en main. Un jour, vous vous regardez en face et vous vous dites que c’est le moment. Là. Maintenant. Je n’échappe pas à la règle, même si j’ai intégré bon nombre de choses en matière d’hygiène de vie et de perte de poids. C’est le moment des confidences ! Voilà donc pourquoi je me mets au défi :

1. Parce que ces derniers mois, j’ai trop lâché la bride : quand on a atteint enfin le poids de ses rêves après avoir lutté toute sa vie, on se dit qu’on est arrivée au bout du parcours. Qu’on va pouvoir souffler un peu. C’est d’ailleurs tout à fait vrai ! On dépose les armes. Le danger, c’est justement de croire que plus jamais on ne devra rester en état de vigilance pour soi. De faire juste un petit écart, une fois. Et puis deux. Et puis, on est bien avec les amis, c’est convivial, alors pour une fois… Alors, je me suis dit que mon corps allait bien me faire ce cadeau, parce que je l’avais bien mérité : arrêter momentanément de grossir à une vitesse supersonique (chez moi c’est totalement anormal… je suis capable de prendre 10 kilos en une semaine par exemple en vacances avec beaucoup de resto si je n’y fais pas attention). Erreur de ma part !

2. Prendre soin de mon corps car c’est là où j’habite : ce corps, même s’il n’est pas celui de mes rêves, j’ai décidé un jour de cesser de le mépriser autant. Après tout, j’ai la chance d’être grande et bien roulée, et c’était ingrat de ma part de le rejeter. Alors je l’aime, maintenant. Je remercie chaque jour ma chère maman pour les efforts qu’elle a fournis à me le fabriquer ! Je suis dedans. C’est là que j’habite. Ma toute première maison. En prendre soin coule de source, c’est mon véhicule pour toute la vie : autant qu’il me porte le plus loin possible. En prendre soin est devenu vraiment important. Par que je le vaux bien !

3. Revenir à l’hygiène de vie qui me convient vraiment : oui, j’avoue. Je suis horriblement gourmande. Ces derniers mois, j’ai mangé un peu trop de sucre, Noël, Pâques, tout ça, vous voyez ? Et puis aussi, j’ai une passion depuis ma plus tendre enfance : le pain. Le pain gris au levain, en particulier. Aaah l’odeur du levain ! Qu’une belle miche craquante cuite au feu de bois (ou pas d’ailleurs) atterrisse devant moi, et je m’évanouis d’envie. Le problème ? C’est plein de gluten. Gluten, sucre, ce sont les deux composantes qui je le sais me font vraiment du mal (et à vous aussi, je vous explique ça plus loin dans l’article). En consommer, c’est nier les besoins de mon corps, d’une part. D’autre part, c’est perdre la cohérence avec mes valeurs fondamentales et tout ce que je sais. C’est aussi avoir l’esprit tourmenté en permanence, ce que je refuse pour mon bien-être mental. C’est donc le moment de revenir à ce que je crois être juste, et de l’appliquer comme je l’ai fait parfaitement pendant plusieurs années.

4. Reperdre quelques kilos de stress : le stress fait grossir, ce n’est pas un secret. En travaillant pour quelqu’un l’année dernière, j’ai vécu des moments difficiles et j’ai gardé depuis, quelques réserves de cette époque dont je souhaite me débarrasser. Insidieusement, j’ai accumulé un peu de poids qui me dérange même si je suis très loin de mon obésité de l’époque. Tout simplement, je n’ai aucune envie de sentir la moindre lourdeur. Comment maigrir rapidement ? C’est donc pour moi le moment parfait pour vous montrer comment c’est réalisable. Ces dernières années, j’ai perdu mon surpoids très lentement, et ce fût une excellente chose. Cette fois-ci, j’expérimente une autre façon de faire, avec le jeûne sec alterné (je vous explique ses avantages plus bas).

5. Montrer que tout est possible : le mental construit souvent des barrières pour nous empêcher de réaliser nos rêves. Croyances limitantes, faible estime de soi, font que quelque chose de finalement pas si compliqué peut paraître une montagne. Or, la force de la décision, de l’engagement pour soi-même, ce sont des notions que j’ai envie de représenter et de vous partager. Vous motiver par l’exemple à prendre votre corps en main et à prendre conscience de votre valeur, c’est quelque chose de très important dans ce défi que je me lance.

6. Me challenger moi-même et me sentir fière de moi : l’estime de soi, c’est une composante essentielle du bien-être. Pour cette raison, il est important de l’entretenir en collectionnant de petites réussites. Que ce soit de petits pas, l’un après l’autre, ou des challenges plus importants, peu importe. L’effet en sera une satisfaction personnelle, un sentiment d’accomplissement et une valorisation de soi qui sont salutaires. Et surtout, qui ouvrent la porte à tous les possibles dans l’avenir. Alors ce challenge va avoir forcément un effet positif à tous les niveaux, moi qui m’en veux un peu d’être tombée dans le pain ces derniers temps. Allez zou, on remonte en selle et on avance !

Comment maigrir rapidement ? Mes 4 secrets de santé pour un défi ébouriffant

Je mange végétalien et je jeûne pour maigrir et me régénérer

 1. Je mange végétalien

Ce n’est pas un scoop sur ce blog 😉 Je vais juste continuer à m’alimenter de la façon la plus optimale pour l’organisme, selon les principes que prône le Professeur Campbell dans son best-seller que j’ai résumé ici, si vous voulez savoir de quoi il est question. L’alimentation végétale a tellement amélioré ma santé, mon poids, mon moral que je n’ai aucune raison d’en changer.

Pour comprendre entre autres pourquoi arrêter la viande est une bonne idée, vous pouvez lire cet article-ci : Les 10 meilleures raisons de délaisser la viande.

2. Je jeûne : 1 jour sur 2 pendant 30 jours !

Je ne vais pas revenir ici sur les effets formidables du jeûne pour la santé car je souhaite plutôt vous parler de la façon dont je vais le faire et pourquoi. J’ai écrit un article qui a fait le buzz sur les raisons pour lesquelles le jeûne est la solution la plus adaptée pour perdre du poids : cliquez ici pour le lire.

Donc ! Ces dernières années, j’ai jeûné de manière intermittente, c’est devenu une hygiène de vie et j’en ai tiré de grands bénéfices, dont une importante perte de poids qui m’a fait le plus grand bien. Je suis rompue à ce style de vie, mon corps en a une grande habitude.

J’avais envie d’aller plus loin. Après m’être beaucoup documentée, notamment via les excellentes vidéos de Thierry Casasnovas ainsi que de nombreux livres, il y a 1 mois de ça, j’ai testé pour la première fois le jeûne sec.

Ses effets décuplés, son approche paradoxalement plus facile, j’avais envie d’en avoir le coeur net ! Et le résultat est que c’est une vraie révélation pour moi. Je vous en parlerai plus en détails bientôt 😉 J’ai expérimenté d’abord 4 jours à la suite, en gérant parfaitement bien la reprise alimentaire. J’avais donc envie d’intégrer le jeûne sec davantage à mon mode de vie. Je rappelle que je partage ici mon expérience et mes expériences personnelles : ne prenez rien pour acquis en ce qui vous concerne. Renseignez-vous. Consultez votre médecin avant d’entamer quoique ce soit, et n’oubliez pas que nous réagissons tous différemment : chaque personne est unique ! Même si mon parcours peut paraître inspirant, il n’est que le mien, et peut-être pas le vôtre.

Où en étais-je ? Oui, donc comme il se trouve que j’ai pris un peu de poids ces derniers temps (comme je l’ai expliqué plus haut), j’ai décidé de tester le jeûne sec en alternance avec pour objectif de mincir vite (une fois n’est pas coutûme). Je trouve qu’une journée de jeûne sec est BEAUCOUP moins difficile à suivre qu’une journée de jeûne hydrique, et d’ailleurs je ne suis pas la seule à le constater ni à le dire. La faim n’apparaît pas, ou très peu par rapport à un jeûne à l’eau. La bouche reste naturellement hydratée de salive alors que l’eau la dessèche, c’est bizarre à dire et à constater mais c’est vrai.

J’attaque donc 30 jours de jeûne sec alterné un jour sur deux, sans aucune inquiétude. Un jour “ON” (je mange), un jour “OFF” (je jeûne sec). Bien sûr, je vais m’hydrater correctement les jours ON, mais sans chercher à compenser l’absence d’eau du jour OFF.

Depuis peu j’ai découvert (et constaté) que je me porte beaucoup mieux en buvant moins. L’eau me fait gonfler, je la retiens. C’est même visible sur mon visage (avec le gluten dont on va parler juste après) ! Cela signifie tout simplement que j’en bois trop pour mes besoins physiologiques propres. Eriger en règle universelle qu’on doit boire au minimum 1,5 litre d’eau par jour est une hérésie : on est tous différents et cela peut ne pas convenir à tout le monde, ce qui est mon cas. Chaque corps doit être écouté attentivement et ses besoins respectés. Se remplir d’eau ne sert à rien. La souffrance des reins relativement au manque d’eau ? Balayée par une récente étude qui démontre la guérison des reins en jeûne sec. Le corps a des ressources de guérison dont on a perdu la connaissance et la conscience, et le jeûne est le meilleur moyen de s’y connecter.

Passons maintenant aux “ingrédients” suivants de mon défi :

J’arrête les aliments toxiques : bye bye sucre et gluten

3. Le sucre, une vraie menace pour la santé, le cerveau… et le moral

Le principal problème avec le sucre, c’est qu’il induit (entre autres) une importante inflammation dans le corps. En outre, il est métabolisé en graisse et déséquilibre le microbiote intestinal autant que la sécrétion d’insuline. Tant de pathologies y sont liées ! C’est un facteur d’accélération de vieillissement important, et sa consommation excessive se remarque sur la qualité de la peau. Diabète, cancer, problèmes au foie et j’en passe, font que c’est un produit inutile et nocif à éviter autant que possible. Ses effets inflammatoires sur le cerveau induisant une humeur dépressive sont également démontrés.

Et surtout, la recherche pointe que c’est lui le principal responsable de la prise de poids, et non les graisses (sur lesquelles on peut toujours travailler en termes de qualité nutritionnelle). Le sucre, comme je le disais plus haut, est immédiatement transformé en graisses et stocké… La petite couche de couenne sur le ventre ou ailleurs, eh bien c’est le sucre. L’arrêter est donc la meilleure des idées quand on a pour objectif de perdre du poids.

Je vais me concentrer sur l’évitement des sucres industriels, sucre blanc de betterave ou de canne, sucre roux, mélasse et autres sirops de fructose ou d’agave. A moi les sucres naturels que l’on trouve dans les fruits frais ou secs, donc. Les seuls sucres autorisés (exceptionnellement) seront le sucre de coco dont l’indice glycémique est bas et qui possède des propriétés intéressantes pour la santé, ainsi que la crème de datte. Sachant que eux aussi, je vais tâcher de ne pas me retrouver en situation d’en avoir besoin autant que possible.

4. Le gluten, un danger pour les intestins, l’immunité et le cerveau… aussi

Protéine de nombreuses céréales, le gluten est partout. Pain, pâtes, pâtisseries, pizza, brioche, l’éviter est souvent vécu comme un renoncement à de nombreux plaisirs de la vie ! Pourtant, l’impact du gluten sur la santé est si déterminant que l’éliminer de son alimentation est en réalité LE vrai plaisir qu’on se fait. Fatigue, insomnie, mauvaise humeur ou dépression voire colère, problèmes de peau, anémie, ballonnements, constipation, la liste est longue des dégâts qu’il fait. Si vous n’avez jamais lu de livre sur le sujet, je vous conseille celui-ci de Julien Venesson.

Vous n’avez jamais testé une période sans gluten ? Je vous y encourage, et en tout cas c’est une partie de mon défi. Car en ce qui me concerne, je ressens bien ses effets sur mon organisme. Déjà, dans mon ventre, ça colle !

Au delà de ça, c’est simple à décrire. Quand je consomme du gluten, tout est ralenti (légèrement hein, je ne deviens pas un mollusque non plus !) : vivacité du corps et de l’esprit, concentration, énergie, pétillance. C’est suffisamment subtil, on ne s’en aperçoit pas tout de suite. Peu à peu, de manière insidieuse, une fatigue se réinstalle (on la sent bien surtout quand on a déjà expérimenté la vie sans gluten auparavant, car on peut comparer). Les matins et les soirs sont plus mous, tout est plus lent. Autant vous dire tout de suite que ça ne me convient pas du tout !!

Alors, comment vais-je procéder concrètement pour éviter le gluten pendant ces 30 jours ? Acheter du pain sans gluten ou le faire moi-même. Remplacer les pâtes au blé par des pâtes aux légumineuses (aux pois chiches, maïs, lentilles, pois cassés, on en trouve facilement dans les magasins bio), consommer du riz (complet). Si j’ai trop envie de pâtisserie, la faire maison à base de poudre d’amandes et de sucre de coco (même si je souhaite éviter le sucre, comme je le disais plus haut)… donc on verra car j’aimerais bien que mon corps m’épargne ce genre d’envie haha.

Lisez bien l’article jusqu’au bout, j’ai des surprises pour vous ! Et puis, je vais vous dire comment cela peut vous profiter et quand je commence, surtout !

maigrir-enfin-avec-le-jeune-intermittent

Ensemble 30 jours pour un défi et une expérience uniques

Profitez-en pour me poser toutes vos questions

Les échanges avec vous sont essentiels pour cette expérience ! Vous pourrez me poser vos questions librement et je serai très heureuse d’y répondre et de partager mes humbles connaissances avec vous. Soyez gentils de concentrer vos questions autour de l’expérience en cours, ce qui peut déjà vous apporter beaucoup (et c’est le but) ! Les questions personnelles liées à votre situation seront traitées un peu plus tard (je rappelle en particulier que je suis Coach en transition végétale à vocation amincissement avant tout, et pas encore naturopathe ni coach en nutrition même si j’y travaille 📖😉).

Vous pouvez poser vos questions par tous les moyens possibles : email, commentaires sur tous les réseaux sociaux, messenger. Soyez patient mais je répondrai à tout le monde sans faute ✌️

Comment vous pouvez vivre et partager l’expérience avec moi

 1. Par email (contenu inédit pour les abonnés) avec des liens

Je partagerai par email régulièrement mes ressentis les plus intimes ainsi que du contenu exclusif. Si vous n’êtes pas encore abonné(e) au blog, pensez à télécharger mon ebook et vous serez inscrit(e) (et donc aux premières loges) !

2. YouTube et les réseaux sociaux

Sur YouTube, je publierai une vidéo quotidienne et je répondrai à vos questions. Pensez à vous abonner à la chaîne et à activer la petite cloche pour être averti(e) de mes vidéos !

Pour  vous dire comment faire pour vous-même et donner de mes nouvelles, je vais me lancer dans les Live et des Stories Facebook et Instagram pour être encore plus proche de vous (même pas peur… enfin si, un peu, mais vous le valez bien) ! Alors si vous n’êtes pas encore abonné(e) à la page Facebook, pensez à le faire et à activer l’option “Voir en premier” : c’est par ici. Pour Instagram, voici l’adresse pour me suivre.

Des astuces utiles pour votre propre perte de poids, des recettes, seront partagées également sur les réseaux sociaux. Vous pourrez interagir facilement et poser vos questions.

Votre soutien pour ce défi me sera précieux !

J’espère que tous ces partages nous permettront de beaux échanges, et je me réjouis d’avance.

Bon, alors, quand est-ce que ça commence ? Eh bien, comme les jours OFF seront des jours impairs et les jours ON seront donc pairs, demain sera donc un jour de jeûne sec ! Mais en réalité,  comme j’ai mis plus de temps que prévu à écrire cet article (la vilaine), surprise ! J’ai déjà jeûné hier !

Voici donc en exclusivité le bilan de la première journée !

Je vais magnifiquement bien et je démarre sur les chapeaux de roue. Ni la faim ni la soif ne m’ont embêtée, je me sens légère et l’esprit libre. Le ventre s’est déjà aplati, et je remarque certaines choses : mon visage a non seulement déjà dégonflé, mais mes jambes aussi. La rétention d’eau se régule. Côté bien-être, je pétille ! Je ne me sens pas faible le moins du monde. Le jeûne sec est vraiment le plus facile à suivre ! L’estomac étant déjà au repos de la nuit, c’était tout simple de continuer. Il n’a pas été stimulé par l’eau et la faim ne s’est manifestée que très peu en fin de journée (au moment d’aller dormir, ce qui m’arrange).

Pas de faiblesse donc, et le plein d’énergie et de légèreté ! Pas de migraine non plus. Je me sens vraiment bien. L’haleine est un peu forte en fin de journée, mais j’ai mon petit secret pour résoudre le problème 😉 Je vous donnerai mon truc sur les réseaux sociaux !

Le défi pour 30 jours, c’est parti ! Merci pour votre soutien ! ❤️

 

Mes bilans vidéo quotidiens

LE BILAN

JOUR 30

JOUR 29

JOUR 28

JOUR 27

JOUR 26

JOUR 25

JOUR 24

JOUR 23

JOUR 22

JOUR 21

JOUR 20

JOUR 19

JOUR 18

JOUR 17

JOUR 16

JOUR 15

JOUR 14

JOUR 13

JOUR 12

JOUR 11

(à venir, disponibles sur la page Facebook)

JOUR 10

JOUR 9

JOUR 8

JOUR 7

JOUR 6

JOUR 5

JOUR 4

JOUR 3

Mal dans ton corps, mal dans ton assiette ? En panne d’estime de toi-même ?

C’était aussi mon cas avant de perdre 52 kg…

Mais tu sais, on peut remédier à tout avec un plan de route efficace. Si je l’ai fait, tu peux le faire aussi ! Et si on commençait ensemble dès maintenant à t’aider à te sentir mieux ? C’est mon cadeau pour ton arrivée sur ce blog : j’ai rassemblé pour toi les 30 premières étapes simples et bienveillantes qui vont te mettre dans l’action et te faire du bien tout de suite. Elles sont le fruit de mon parcours et de mon expérience sur le chemin de l’amour de soi, de la paix du corps et du cœur. Ces secrets-là, ça se partage ! Entre ton email ci-dessous et découvre-les immédiatement.

Je hais les spams : c’est pourquoi ton adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En t’inscrivant ici, tu recevras des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour faire avancer ta nouvelle vie, et tout ce qui pourra t’aider directement et indirectement. Tu pourras bien sûr te désabonner à tout moment.
  • 114
    Partages